ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



lundi 14 mars 2011

MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE, UN LIEU INSOLITE : LES GALERIES DE PALEONTOLOGIE ET D'ANATOMIE COMPAREE

Si vous êtes parisien, l'espace d'une journée ou d'une vie, vous ne devez pas manquer de vous plonger dans l'Histoire. Rendez-vous à la Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie l'endroit est magique : construite par l'architecte Ferdinand Dutert et ouverte en 1898 en vue de l'Exposition universelle de 1900, la grande galerie de pierre et de métal est longue de près de 80 m.


D'une part dans l'Histoire naturelle de notre planète et de sa faune antédiluvienne datnt d'il y a quelques 230 millions d'années et d'autre part dans l'histoire de la science de la fin du 19ème siècle, celle qui a vu la construction de ces galeries qui semblent figées dans le temps. Comme dit ma fille, on se croirait dans une bande dessinée de Tintin. Cette galerie est un peu l'archétype du musée tel qu'on le concevait au début du siècle, c'est-à-dire un endroit où on observait les résultats de la science et non un lieu qui venait à vous, qui adaptait son savoir au niveau intellectuel de ses visiteurs grâce à des scénographies innovantes.


A l'évidence ce musée dégage un charme certain. Par endroits même, notamment lorsqu'on accède par l'escalier au troisième niveau, on touche du doigt une réelle décrépitude au sens propre du terme, faute de crédits.
Les squelettes des dinosaures et des autres espèces appartiennent bien à deux époques à la fois, celle de la paléontologie et celle de la muséographie du 19ème siècle.
C'est vraiment intéressant.





Le meilleur endroit pour se pénétrer de l'atmosphère extraordinaire du lieu est la galerie du troisième niveau. De là on domine la salle des dinosaures et autres mamouths figés dans leur rigidité osseuse et dans leur apesanteur irréelle... et si on laisse libre cours à son imagination on est vite transporté dans un autre univers fait de créatures géantes et monstrueuses, de poutrelles métalliques et de rayons à tiroirs surmontés de vitrines troublées par les vapeurs du temps passé, d'odeurs de parquets cirés et craquants, d'agitations d'enfants braillards et de bruits sourds et incertains de cannes de vieillards émerveillés ... Un vrai palais de la découverte !

1 commentaire: