ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



jeudi 1 octobre 2009

REFLEXION SUR L'ACTUALITE



















Séisme à Sumatra


Typhon Ketsana au Vietnam

Je trouve l'actualité totalement déprimante : séisme à Sumatra, typhon au Vietnam, idem aux Iles Samoa, massacre sauvage de plus d'un millier de manifestants par l'armée en Guinée Conakry, l'armée chinoise (2,7 millions d'hommes) défile à Pékin ... J'entends et je reste passif.


Séisme aux Samoa


Massacre de 157 personnes à Conakry


L'armée chinoise parade

Et je me demande pourquoi on me parle de tout cela. Pour vendre des pages de publicité à la télévision ou à la radio ?
Nous restons désarmés devant des nouvelles aussi terrifiantes. Mais tout cela se passe loin et chacun ici continue à vivre au quotidien.
Bien sûr il y a des événements qui se passent plus près de nous : les 24 suicides de salariés de France Télécom, mais de toute façon le PDG est reconduit dans ses fonctions et il partira dans six mois avec un pactole en poche. Et il racontera ensuite sa brillante carrière à ses petits enfants.
L'assassinat de la jeune femme qui faisait son jogging et qui a appelé la police avec son téléphone portable depuis le coffre de la voiture où elle était séquestrée avant d'être tuée : "un formidable gâchis" dira un journaliste, "les juges font n'importe quoi" dira Heurtefeux, Sarkozy recevra la famille de la victime au Palais de l'Elysée, on fera des photos, bientôt on votera une loi pour remédier à cette situation inadmissible... et voilà. Chacun est dans son monde, chacun poursuit ses objectifs, défend ses intérêts, se sert des autres pour réussir.
Mais les deux événements sans conteste les plus importants de la semaine sont le procès Clearstream d'une part et la grippe, la fameuse grippe due au virus H1N1, d'autre part.
Dans un cas Villepin risque sa carrière, Sarkozy règle ses comptes, dans l'autre on cultive la peur, on ouvre les parapluies et on communique dans le vide sur du vide.
Pendant qu'on parle de cela on ne parle pas d'autre chose !
Tout ceci est affligeant et et ne fait que nous renforcer dans notre isolement, dans une attitude défensive. Nous sommes (presque) tous devenus des individualistes, des hommes et des femmes aux yeux bandés, aux oreilles bouchées, spectateurs du monde et mini-acteurs d'une vie banale.
Les idéologies ont disparu, les combats ne sont menés que par ceux qui sont directement concernés, et pour le reste chacun pour soi, ou pour sa famille... et encore !
A quoi aspire-t-on vraiment ?
C'est la question que je me pose aujourd'hui.
A vivre le plus longtemps possible ? A conserver côute que côute son emploi ? A faire en sorte que ses enfants aient un métier ? A éviter qu'on souffre des maladies ou de la violence... et puis... et puis...
Ce n'est pas là le monde dont on nous a parlé quand nous étions à l'école ou au lycée !
Et pourtant, un regard, un geste amical, un inconnu qu'on aide, un enfant qui joue, un disque, un concert, une pièce de théatre, une cheval qui court dans un pré, une randonnée en forêt... ça fait passer le temps et cela nous donne l'illusion de vivre dans un monde acceptable.
On a envie de donner un grand coup de balai, de jeter son poste de télévision, de ne plus écouter que de la musique et de parler avec des inconnus pour le plaisir de la rencontre.
Je repense à ce vendeur de voiture-marionnette qui me dit bonjour "Monsieur M., je suis là pour répondre à tous vos besoins, à toutes vos questions. Je tiens à m'excuser pour le retard à la livraison de votre voiture... je vais vous offrir un jeu de tapis de sol pour vous être agréable", il en fait trop, vraiment trop, il a un sourire tellement surfait que les coins de sa bouche remontent jusqu'aux lobes de ses oreilles. Il est noyé dans un monde de produits, de commerce et de faux semblants. J'ai envie de lui balancer une paire de claque, non pas pour lui faire mal ou parce que je le hais, mais pour le réveiller. J'ai envie soudain d'écouter Georges Brassens, de lire Marcel Aymé ou pourquoi pas Victor Hugo. je suis à la recherche de sentiments vrais. Je ne veux plus de ce monde où tout se monnaye, même le temps qui passe, même la parole.
Qu'est ce qui peut nous réveiller dans un univers où tout le monde est soit surexcité, stressé, soit déprimé, endormi ou "addicted" ?
Qu'est-ce qui peut nous faire vibrer aujourd'hui ?
Quand on a un peu vécu, on a déjà épuisé pas mal de réponses !
D'ailleurs y a-t-il réellement des réponses à ces questions ? Se poser de telles questions n'est-ce pas un luxe, alors que l'objectif quotidien des trois quarts de l'humanité est de savoir ce qu'on va pouvoir manger pour survivre encore un jour et peut-être un autre ?
En fait, on peut mener sa vie de millions de manières différentes ?
Et alors : qui a raison ? Qui est le plus heureux ?
Ce que je refuse c'est de dire qu'avant tout était mieux avant. Non ! Certainement non ! Les générations qui nous ont précédé, en Europe par exemple, ont souffert, beaucoup plus que nous. La génération de mon père a connu deux guerres, la mienne aucune. La paix ce devrait être la préoccupation première de tous les humains. C'est là un premier constat optimiste.
Le second consiste à faire le pari de l'avenir en regardant le ciel jusqu'à l'infini et en prenant en compte la créativité des hommes. En jaugeant les galaxies et les espaces interplanétaires on ne peut qu'être fasciné par l'avenir possible des humains, encore faut-il que ceux-ci sachent de gouverner et se respecter.
C'est pourquoi le premier combat qui me semble essentiel aujourd'hui est le combat pour les droits de l'Homme. La mise en application de ces droits dans la réalité, pour tous les habitants de la planète devrait être notre obsession.
Certes, il y a les hommes, mais il y a aussi le milieu dans lequel ils vivent, avec les autres espèces vivantes. C'est à l'évidence une autre priorité.
Défense et application des droits de l'Homme d'une part et préservation de notre environnement d'autre part, me semblent être les deux priorités d'aujourd'hui.
Tout cela pour en arriver là ! Oui, oui, oui et oui.
Car de quelque manière qu'on prenne les problèmes, on en arrivera toujours à ces deux nécessités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire