ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



jeudi 27 juillet 2017

TANGER : LE CAFE HAFA

S'il est un lieu mythique à Tanger, c'est bien le café Hafa, fondé en 1921 par Ba M'hamed. Hafa veut dire la falaise en arabe.
Certes ce lieu a été très fréquenté par de nombreuses célébrités, dont la plus légendaire est sans doute l'écrivain américain Paul Bowles. 
De Paul Bowles à Mohamed Choukri, de Jean Genet à William Burroughs, en passant par Loti, Paul Morand, Beckett, Hemingway, Truman Capote et bien d’autres, sans compter ceux qu'on appelle les "stars" les Beatles, les Rolling Stones, Jimi Hendrix, Sean Connery... 
Tous les amoureux de l’âme tangéroise sont venus ici bavarder, écrire, peindre, boire le thé à la menthe ou fumer la chicha. 
Il est des lieux que l’on sait habités, où l’on pressent que les vivants et les morts peuvent dialoguer en paix. Le Café Hafa est de ceux-là… 
Mais il ne faut pas se focaliser sur cet aspect "people", le café est ouvert à tous, c'est véritablement un lieu populaire où tous ceux qui veulent, rêver, méditer, jouer de la musique ou tout simplement contempler la mer, le détroit de Gibraltar et au loin l'Europe, peuvent se rendre.
C'est ce qui fait tout le charme de ce lieu et dans mon for intérieur, je me dis "pourvou qué ça dourre"
Ce café, c'est l'essence même de Tanger.


(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - L'enseigne du café Hafa à Tanger


 (c) Gérard Morin - Tanger 2017 - Assis à une table du café Hafa, je me prends à rêver devant l'immensité bleue...

" Pour ceux qui rêvent de départ, le "paradis" semble à portée de main, et il suffirait d'être un oiseau pour s'y envoler sans souci de passeport et de papiers d'émigration. pour d'autres, ceux qui justement viennent ici se reposer du stress dû au paradis d'en , ce café représente un ilôt de calme et de vérité. Il existe un endroit paisible sur terre où l'on peut se reposer, les pieds sur une vieille chaise. Revivre enfin entre ciel et mer, sans être sur ses gardes. Ici les rêves croisent les illusions des autres... " (In "Voyage à Tanger, sur les pas de Delacroix, Edition du Garde temps, Catherine Taralon et Marc Broussard.)


(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - Le café est aménagé comme une salle de spectacle avec des paliers en gradin, la vue n'est arrêtée que par quelques arbres. On vient ici à toute heure du jour et de la nuit déguster un thé à la menthe...

(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - En bas de la falaise, la route du bord de mer.

(c) Gérard Morin - Tanger 2017 -Une légère houle fait apparaître quelques "moutons"


(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - Les couleurs dominantes sont le bleu (toute la palette de bleus) et le vert


(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - Anne au café Hafa

(c) Gérard Morin - Tanger 2017 - Gérard attablé au café Hafa, face à la mer...
 

(c) Gérard Morin - Tanger 2017 -  A côté du café Hafa, la maison d'un certain BHL, en vente à cette époque !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire