ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



jeudi 13 janvier 2011

UNE ADRESSE SYMPA A PARIS : "LE RIBOULDINGUE"


Le Ribouldingue, 10 rue St Julien le Pauvre, dans le 5ème.
Il ne faut pas être claustrophobe, car la salle est toute en longueur et seule les deux premières tables bénéficient d'un peu de lumière du jour, mais le soir, en hiver, ce n'est pas vraiment gênant.
Le service n'est pas ce qu'on pourrait qualifier d'avenant au départ, mais ça s'améliore au bout d'un certain temps, pas de chichi, pas vraiment de sourire, mais du professionnalisme. Les plats arrivent au bon moment, chauds et bien présentés.
Bon, vous vous en doutez, ce qui fait l'intérêt de ce restaurant : c'est sa carte et la qualité de ses plats.
Personnellement, j'ai mangé un os à moelle au gros sel et un pot au feu de joue de boeuf et j'ai terminé par un sorbet de marrons et châtaignes. C'était excellent. Le tout arrosé d'un Saint Chinian tout à fait correct.
Je recommande franchement !
Les amis qui étaient avec moi ont mangé des rognons de veau avec du gratin dauphinois, des tétines de vache ou encore une excellent riz au lait. Satisfecit également.
Bref, une cuisine riche à base d'abats et de produits tripiers, mais si on veut on peut éviter.
L'addition n'est pas trop sâlée, ce qui donne une excellent rapport qualité/prix pour ce restaurant qui est situé rue Saint Julien le Pauvre, à deux pas de Notre-Dame.

Inutile de préciser que cette rubrique n'est en aucun cas de la publicité !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire