ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



mercredi 7 décembre 2011

INTOUCHABLES


Thème du film : "une rencontre improbable" entre deux hommes que tout sépare. L'un est un richissime aristocrate devenu tétraplégique à la suite d'un accident de parapente. Il vit à Paris dans un somptueux hôtel particulier entouré d'une multitude d'employés : secrétaire, gouvernante, infirmière, jardinier.... L'autre, Driss est un jeune de banlieue qui vit avec une famille nombreuse dans un HLM. Il est au chômage et il a un passé judiciaire.
Philippe cherche un homme à tout faire qui s'occupe de lui en permanence. Driss a pour objectif de continuer à percevoir des indemnités de chômage et donc il se présente à des entretiens d'embauche sans pour autant vouloir réellement travailler. Philippe est séduit par le caractère atypique de l'autre. Driss est lui-même, il ne cherche pas de compromis.
Driss découvre peu à peu le monde de Philippe et toutes les facilités que procure l'argent. Il est surpris que Philippe s'intéresse à lui et lui fasse confiance alors même qu'il a commencé par lui voler un oeuf de Fabergé.
Les débuts sont difficiles, mais les carapaces tombent. Chacun découvre ce que l'autre peut lui apporter. Driss accomplit une véritable initiation tout en gardant sa sensibilité, ses émotions, ses indignations et son agressivité. Ce faisant, il aide Philippe à échapper à sa condition d'infirme. Il se développe entre eux une relation de complicité, de connivence. Les barrières sociales s'effacent, les univers, les cultures s'interpénètrent. D'un côté Berlioz, l'opéra et les toiles à 40 000€, de l'autre le rap, la délinquance, la drogue et la misère au quotidien...
Un film optimiste, plein d'émotion et d'humanité simple, qui montre ce que l'on peut trouver chez des êtres totalement différents de soi, le tout teinté d'humour, sans aucun pathos... C'est la recette du film.
Film d'ailleurs remarquablement interprété par François Cluzet et Omar Sy.
Télérama parle d'une fadasserie assénée pendant deux heures, les Inrockuptibles d'un canevas de soap TF1 épicé d'humour Canal... Je ne serais pas aussi sévère.
Certes, c'est un film sur la bonne conscience. Certes, on y fait usage de clichés gros comme des maisons. Et bien sûr l'argent facilite les choses...

Faut-il pour autant bouder son plaisir ?
Il y a dans ce film une part de vérité qui me séduit, ne serait-ce que le regard porté sur ceux qui ne sont pas comme les autres. Si seulement derrière le handicap qui téléguide nos regards, nous pouvions comprendre et admettre qu'il y a un homme ou une femme, qui, comme vous et moi, cherche autre chose que de la pitié, de la compassion et de la servilité.
Soyons nous-même en toutes circonstances, c'est la leçon que je retire de ce film.

3 commentaires:

  1. d'accord avec toi Gérard , même si j'ai été gêné par une "contextualisation " de type ...idyllique !
    mais à lire un certain nombre d'âneries outrancières parues par exemple dans Libé** , j' envie de me fondre dans la masse de ceux qui ont été sensibles aux messages du film sans parler du talent des comédiens
    ** je te les adresse par courrier

    amitiés
    michel bac

    RépondreSupprimer
  2. échec 1ère tentative d'envoi d'un commentaire qui était en gros avec toi même si j'ai été un peu gêné par la nature idyllique du contexte social..Mais à lire les âneries outrancières publiées dans Libé ** j'ai envie de me fondre dans la masse de ceux qui ont été sensibles à ce film , et ravi qu'il ait un tel succès

    Amitiés
    michel Bac
    **je te les envoie par courrier

    RépondreSupprimer
  3. Tout a fait d'accord. C'est vrai que le film fait le tour des lieux communs habituels mais ce sont des lieux communs positiifs. Le cinéma n'est pas la seulement pour nous montrer les problèmes de la societe mais aussi les possibilités d'y remedier et la joie que ca peut nous procurer.

    RépondreSupprimer