ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



dimanche 28 mars 2010

GUSTAVE FLAUBERT A PROPOS DE BOUVARD...


Gustave Flaubert


« J'avale force volumes et je prends des notes. Il va en être ainsi pendant deux ou trois ans, après quoi je me mettrai à écrire. Tout cela dans l'unique but de cracher sur mes contemporains le dégoût qu'ils m'inspirent. Je vais enfin dire ma manière de penser, exhaler mon ressentiment, vomir ma haine, expectorer mon fiel, éjaculer ma colère, déterger mon indignation. - Et je dédierai mon bouquin aux Mânes de saint Polycarpe. »
A Léonie Braine. 5 octobre 1872

Selon Flaubert, Polycarpe,  Evêque de Smyrne, martyrisé en 167 et auteur de la lettre aux Philippiens, avait prononcé cette parole que notre écrivain fit sienne : « Mon Dieu ! Mon Dieu ! Dans quel temps m'avez-vous fait vivre ! » Ce qui explique la référence qu'il fait à ce personnage dans le passage précédent.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire