ACTUALITE







L'INTERET D'UN BLOG CONSISTE ESSENTIELLEMENT A ECHANGER DES IDEES, DES IMPRESSIONS ENTRE L'AUTEUR DU BLOG ET LES LECTEURS.


POUR FAIRE UN COMMENTAIRE :

- CLIQUEZ SUR COMMENTAIRES
- REMPLISSEZ LA RUBRIQUE EN TAPANT VOTE COMMENTAIRE
- SIGNEZ VOTRE COMMENTAIRE SI VOUS LE SOUHAITEZ
- DANS SELECTIONNEZ LE PROFIL, CLIQUEZ SUR ANONYME
- TAPEZ LES LETTRES INDIQUEES
- CLIQUEZ SUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET C'EST FAIT


- LORSQUE LE COMMENTAIRE SERA ACCEPTE PAR L'AUTEUR DU BLOG, IL SERA PUBLIE



lundi 21 juin 2010

L'OMBRE DE CE QUE NOUS AVONS ETE, LUIS SEPULVEDA






Un sujet grave, un ton à la fois ironique et humoristique, une sorte de "35 ans après" de trois mousquetaires, ex-révolutionnaires chiliens, partisans d'Allende et de la lutte dontre la junte militaire qui l'assassina.
Mais voilà, le temps passe et nos mousquetaires, sous la houlette d'un Spécialiste, envisage de monter un nouveau coup. Il s'agit de dévaliser une banque. Le Spécialiste, c'est l'Ombre. Mais cette ombre meurt bêtement, par hasard, d'où le comique de situation. Mais l'Ombre, c'est aussi l'ombre de leurs rêves.

Un livre que j'ai aimé, fait de révolte, mais aussi d'amour et de tendresse pour ceux qui ont couru après leur rêve et qui sont plongés aujourd'hui dans une réalité triste où ils ne trouvent pas leur place.
Plus qu'un exercice de style, il s'agit pour moi d'un roman qui cherche à nouer des fils entre les générations de chiliens de 1925, de 1973 et de 2010.
Un roman qui prend du recul sur la rhétorique gauchiste, sur le socialisme du Titan des Titans, le roumain Ceaucescu, et qui reste impitoyable avec la clique à Pinochet et les exactions accomplies et jamais expiées.

Un compte rendu de lecture se trouve dans mon blog LIVREAPART

1 commentaire:

  1. Bonjour Gérard. Ce livre est dans ma liste avec les brumes du passé de Leonardo Padura chez Métaillié également, et ce que tu en dis ne m'incite pas à le lire. Je vais donc partir plutôt vers Cuba qu'au Chili!

    RépondreSupprimer